Sac à dos pour randonnée : les critères de choix

Pour certains, la randonnée est une véritable passion et pour d’autres, c’est une aventure, un moment d’évasion. Les motivations ont beau être divergentes, il y a un détail que tous les randonneurs partagent et c’est le sac de voyage ou sac à dos pour randonnée. C’est l’indispensable du randonneur, car c’est lui qui contiendra tout son kit de survie. « Choisir un sac à dos ne doit pas être si difficile », c’est ce que doivent se dire les randonneurs amateurs. Mais le fait est qu’une erreur de choix peut vous coûter cher. Voici donc, pour vous orienter, quelques critères pour vous aider à mieux choisir votre sac pour la randonnée.

La bonne taille

Tous les professionnels vous le diront. Un bon sac à dos pour randonnée, c’est la taille. Si elle est généralement estimée en litre, les points de référence pour son choix sont la durée de votre trek et, par ricochet, la quantité de choses à emporter, tout ce qui se rapporte à votre survie.

Ordinairement, plus votre randonnée dure, plus il vous faudra du matériel. Alors, un sac de 20 à 30 litres convient pour deux heures de randonnée alors que pour une balade d’une journée, il faut prévoir un sac de 30 à 40 litres.

Si vous prévoyez de randonner pendant plusieurs jours, mais de séjourner dans un refuge, le sac devra faire 45 à 60 litres. Par contre, lorsque vous décidez de vivre dans la nature pendant votre balade de plusieurs jours, la taille idéale varie entre 70 et 90 litres.

La capacité de rangement

Un sac à dos de randonnée de la bonne taille, ça ne suffit pas pour avoir le sac idéal. S’il n’a pas une bonne capacité de rangement, vous risquez de vous retrouver avec un accessoire incapable de contenir tous vos effets. En termes de capacité de rangement, tout dépend en effet de la forme du sac. Un sac de voyage https://www.labonnevalise.com de forme ronde n’a pas la même capacité de rangement qu’un sac de forme tubulaire. Généralement, ce dernier offre plus de rangement.

A la forme s’ajoute la présence de pochettes et de poches de séparation permettant d’organiser vos effets. Ce détail optimise en effet le rangement et permet de gagner quelques litres supplémentaires. En plus, ça vous évite les fouilles intempestives pour accéder à un objet de première nécessité.

Les petits plus qui font la différence

Il est aussi conseillé de miser sur un sac à dos de randonnée bien accessoirisé. Il y a en effet certains petits détails qui changent tout en termes de praticité. Tous les sacs de voyage n’épousent pas les mêmes caractéristiques. Une ouverture centrale, une ouverture inférieure à zip, un compartiment pour poche à eau, des sangles de sécurité, les bretelles ajustables, la housse de pluie intégrée, voilà autant de petits plus qui font la différence. Selon la marque et le modèle, les accessoires se déclinent à l’infini. Par ailleurs, penser à vous tourner vers les marques en vogue, car elles proposent des bagages assez résistants.

Clash of Clans et l’importance d’appartenir à un clan

Ce n’est plus un doute pour personne : Clash of Clans est devenu un jeu si populaire que les joueurs ne peuvent plus s’en passer. S’il est facile pour certains de grimper les niveaux, d’autres ont toujours du mal à se servir des différentes options qu’offre le jeu, à l’instar des clans. Il existe trois types de clans dans Clash of Clans : les clans fermés, les clans ouverts et les clans sur invitation. Vous pouvez construire votre propre clan ou rejoindre celui d’un autre joueur. Mais comment ?

Il vous faudra beaucoup d’or

La construction d’un clan n’est pas une chose compliquée dans Clash of Clans du moment où vous disposez des ressources d’or nécessaires. Les pièces d’or sont inéluctables et il vous en faut 40 000 pour construire votre clan. Cette construction implique la considération de certains éléments comme un logo, un statut et une bonne description. Et si vous préférez plutôt vous rallier à d’autres clans, il vous faudra reconstruire le château détruit qui se trouve sur votre territoire. Pour rebâtir ce château des clans, vous devez décaisser de l’or, à raison de 10 000 pièces. C’est seulement à partir de ce moment que vous pouvez prétendre rejoindre le clan de votre choix.

Une fois les conditions remplies et le bon clan trouvé, toute l’utilité de cette option, devient on ne peut plus claire.

Pas de clan, pas de guerres des clans

A moins qu’il ne soit un farmeur, tout joueur de Clash of Clans sait que les guerres des clans sont importantes pour celui qui veut s’imposer dans le jeu. C’est d’ailleurs le motif pour lequel avoir un clan est très important. En effet, les guerres de clans représentent le moment ultime où chaque clan met en exergue toute son artillerie pour déstabiliser les autres. Lorsque la guerre est déclarée par le chef d’un clan, les concurrents disposent de deux jours dont le premier pour se préparer et le deuxième pour mener la guerre. Mais si vous avez réellement envie de gagner, il faut avouer qu’il vous faudra mettre les mains à la poche. Il faut investir beaucoup dans votre armée pour gagner beaucoup, mais si vous avez un nombre suffisant de clash of clans gemmes, l’affaire sera plus facile.

Pas de clan, pas de boosts particuliers

Les boosts sont des avantages spécifiques que les clans vous obtiennent. Ils sont disponibles chez tous les joueurs qui ont rempli les conditions de mise à jour et de l’XP. Pour bénéficier de ces avantages spécifiques, vous devez d’abord mettre le jeu à jour. Par ailleurs, avec l’entremise de votre clan, vous devez aller chercher de l’XP en remportant vos combats durant les guerres de clans pour libérer tous les avantages. Il s’agit principalement de l’augmentation de la capacité de stockage du butin de guerre et de l’augmentation du prix butin aux niveaux 3, 5, 7 et 9, du remboursement des dons de troupe, de l’augmentation du nombre de troupes données, et bien d’autres.